Un projet de loi, rédigé à la demande du président Donald Trump, donne plein pouvoirs au président des États-Unis pour fixer l’ensemble des droits de douane [1]. Ce projet, qui n’aurait pas été pour le moment discuté au sein de l’administration, vise à faire sortir les États-Unis de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC). Selon Axios, qui a fait fuiter le document, il est improbable que le Congrès accepte de donner plus de pouvoir au (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire