Le président Donald Trump a réagi à la mise au point du missile nucléaire hypersonique russe Avangard en annonçant le retrait de son pays du traité INF. À défaut de récupérer rapidement son retard en développant des missiles hypersoniques, il entend reconstituer son arsenal de missiles nucléaires à moyenne portée. Or, observe Valentin Vasilescu, les États-Unis ne fabriquent plus de moteurs pour ce type de missiles et utilisent des moteurs russes pour leurs fusées Atlas V. Par conséquent, dans ce domaine également, Moscou est en avance sur Washington.

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire