A Douarnenez (Finistère), une vingtaine de marginaux proches de l’extrême-gauche se sont baignés habillés pour apporter leur soutien aux militants islamistes partisans du « burkini ».

Le journal Ouest-France, pro-musulman et immigrationniste, s’est complaisamment fait l’écho de la scène (source) :   Ce dimanche midi, ils étaient plus d’une trentaine [une vingtaine en réalité, NDLR], à la plage des Dames, à venir se baigner, habillés. Le but : être solidaires des femmes qui portent le burkini.   Près d’une trentaine de personnes se sont retrouvés à la plage des Dames, ce dimanche 28 août, à 12 h.   Habillés de la tête aux pieds, ces hommes et femmes sont partis se baigner, sous quelques gouttes de pluie. « L’idée est venue lors du festival de cinéma, explique Françoise, l’une des participantes. Nous voulons être solidaires des femmes qui portent des burkinis et ne peuvent pas se baigner. » Le festival précité est en réalité une animation tiers-mondiste connue pour sa proximité avec l’extrême-gauche (voir ici). Il est essentiellement fréquenté par des asociaux ou des marginaux. La nébuleuse anarcho-communiste, de plus en plus isolée et totalement coupée des réalités populaires, tente désespérément d’exister en se rapprochant de l’islam radical.   Source : breizatao

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France