L’envoyé spécial des présidents Obama, puis Trump, pour lutter contre Daesh, Brett McGurk, a rencontré le 18 août 2017 des chefs de tribus du désert saoudo-syrien. Selon le « tsar anti-terroriste », la rencontre fut un « excellent meeting avec les cheikhs des principales tribus de la province de Rakka, en vue de détruire Daesh et de restaurer la vie de leurs communautés » Or, plusieurs des invités de McGurk… étaient membres de (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire