Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Merci monsieur le 1er ministre, voilà nous savons aujourd’hui dans quel camp vous vous situez et par conséquent votre gouvernement dont vous avez la charge ainsi que celui qui vous a nommé. Vous êtes du camp de l’ennemi de la France, vous n’avancez plus masquer.
Vous vous levez pour cette fameuse liberté d’expression de ce Médine, qui je le rappelle crie toute sa haine dans ce qu’on peut appeler une chanson, à côté de ça la liberté d’expression de La Gauche M’a Tuer ou des Identitaires vous vous en foutez. Pire vous demandez à ce qu’elle soit restreinte.
Donc la liberté d’expression pour les nationalistes, pour les défenseurs de la France, c’est proscrit. Mais si c’est pour cracher sur le pays, le menacer, l’insulter, pour ça il garder intact la liberté d’expression. Un autre politicien avait fait cette réflexion c’était Mme Danièle Obono, elle défendait le fait qu’on puisse dire « Nique la France », que ça ne portait à aucune conséquence.
Vous êtes donc vous monsieur le premier ministre du même camp que madame Obono de France Insoumise, vous êtes deux donc membre du gauchisme, celui qui a pour but d’assassiner la France. Merci de nous avoir prévenu.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer