Partager sur Facebook
Twitter
Google +

L’effet Léonarda, c’est la clé de la candidature Macron. L’effet Léonarda, ce sont les abus de la famille Dibrani, au détriment de la politique de la famille française. L’effet Léonarda, c’est la clé du vote-sanction des couches populaires, des classes moyennes et de la population qui travaille contre les coups foireux anti-FN des médias de la gauche bobo. Les électeurs devront éliminer Macron, le candidat rêvé de la « misère pour tous » et de la démocratie manipulée, le candidat de la gauchosphère En Marche ! Le candidat Macron « anti-raciste vulgaire » est un raciste médiocre qui s’ignore, un raciste « anti-blanc et anti-français ». Il est l’instrument de la fin de la démocratie française et de la déstabilisation de l’Occident « islamisé » par « l’immigrationnisme à marche forcée« . Encore un Charlot de la mystification de l’islamisation heureuse et du mondialisme profitable aux copains et autres coquins milliardaires. Macron sera pire pour la France que Hollande pour les nuls !
Macron, c’est l’anti-France « En Marche » ! Macron, c’est rien que du non-sens comme en font toujours les dominants de Paris, ces bureaucrates encravatés en costard, comme le social-Bankster de En Marche !, qui ignorent tout de la terre et des vrais Français enracinés dans leurs traditions. Quand Macron, en tant que ploutocrate encravaté, a été interpellé par des salariés au sujet de la loi travail, dans l’Hérault, il a lâché cette phrase du petit arrogant en costard post-Rothschild qui a eu un retentissement national : « Vous me faites pas peur avec vos t-shirts, la meilleure façon de se payer un costard est de travailler. »

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer