Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Après cinq jours de silence, Emmanuel Macron est sorti de sa réserve sur l’affaire Benalla.
Devant les parlementaires de « La République en Marche » réunis pour un pot de fin d’année ce 24 juillet 2018, le président de la République a clairement assumé la responsabilité politique dans cette affaire, déclarant : « S’ils cherchent un responsable, dites-leur, dites-leur chaque jour : “vous l’avez devant vous”.
Le seul responsable de cette affaire, c’est moi. Et moi seul. Je vais vous dire pourquoi. Parce que celui qui a fait confiance à Alexandre Benalla, c’est moi, le président de la République. Celui qui a été au courant et qui a validé l’ordre, la sanction de mes subordonnés, c’est moi, et personne ».
Emmanuel Macron a donc ainsi confirmé ce que tout le monde savait et qu’il devenait intenable de ne plus assumer ouvertement : c’est bien lui qui était responsable depuis le début de la faible sanction de monsieur Benalla après ses actes violents du 1er mai. Le président de la République est même allé jusqu’à lancer, bravache : « S’ils veulent un responsable, il est devant vous. Qu’ils viennent le chercher ».

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer