Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Benito, Emmanuel, troublante concordance…
Concordance des temps ?
 » Je déclare ici, en présence de cette Assemblée et en présence de tout le peuple italien, que j’assume, moi seul, la responsabilité politique, morale, historique de ce qui s’est produit.
Si les phrases plus ou moins déformées suffisent à pendre un homme, sortez le gibet et sortez la corde ! Si le fascisme n’a été que huile de ricin et bastonnade et non en fait une passion superbe de la meilleure jeunesse italienne, la faute m’en revient ! Si le fascisme a été une association de criminels, je suis le chef de cette association de criminels !  »
Benito Mussolini, dans un discours à la Chambre des députés le 3 janvier 1925. (via R.P.S.)
 

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer