Partager sur Facebook
Twitter
Google +

« Affaire d’État « Manu »/Belahlia » 
Ou ce « MÉPRIS » constant des français !
Qu’en est-il des prédictions futures ?
Mais d’abord le « Mépris » !
1. Le mépris général affiché par « Manu »
Ce mépris envers tous les membres officiels des forces de l’ordre, relève du déni d’État !
Un jour prochain « Manu » fera l’amère expérience de faire face à des forces de l’ordre qui refuseront d’apporter leur protection !
2. Le mépris général affiché par « Manu »
Envers les élus de la Nation.
Sauf évidemment envers ses propres élus et ses sbires, ces espèces d’androïdes écervelés et endoctrinés.
3. Le mépris général affiché par « Manu »
Ce mépris finira par isoler complètement cet hurluberlu venu d’ailleurs !
Il a été façonné par des milliardaires imbus de leur personne, et assoiffés de pouvoir, des gauchistes ou « democrats » (USA), telle la branche américaine des Rothschild, ainsi que les branches anglaises et françaises. Mais pire encore, par le dangereux milliardaire George Soros !
Mais aussi et surtout encensé par des médias peuplés de journaleux, cette espèce de mutants abrutis, gauchisés dès le biberon, manipulateurs d’opinion !

Spectaculaire « lâchage »

Le spectaculaire « lâchage » publique de Dupont-Aignan, qui sainement, claque la porte de ces enquêtes et audiences publiques de l’Assemblée nationale !
Sa réaction n’est qu’une des préfigurations d’un lynchage général en chemin !

Enquêtes et audiences publiques de l’Assemblée nationale

Ces enquêtes et audiences publiques de l’Assemblée nationale sont évidemment orchestrées et manipulées depuis l’Élysée !
Elles ne sont que de l’esbroufe, une énorme mascarade !

Un Gégé Collomb, cet être méprisable, incapable d’exprimer un avis personnel sans l’aide écrite sous forme de notes constamment posées sous son nez !

Pathétique le vieux socialo !
Le premier qui doit être démissionné d’office !

Les autres « dépositions » toutes aussi spectaculairement montées !

Des leçons de manipulations à faire pâlir les méthodes communistes !
Quand un fonctionnaire français, du plus petit au plus haut dans la hiérarchie, cherche à se couvrir, il n’ouvre pas un parapluie, il se réfugie sous le plus grand chapiteau du monde !
Ces revirements de déclarations données sous le « sceau de la vérité, toute la vérité, rien que la vérité » !
Ces « gens-là » ne méritent que des poursuites judiciaires, des mises à pied, des exclusions, des expulsions de tous services publics, avec pertes et fracas, sans indemnité

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer