Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Jupiter vient de dégringoler de son olympe !
Bravache ! C’est le premier mot qui m’est venu à l’idée, ce matin, en entendant le compte rendu de la visite d’Emmanuel à un pince-fesses organisé par les élus de la République (exemplaire ?) en marche.
Que disent les dictionnaires sur le mot Bravache ?
« Personne qui affecte la bravoure. Personne qui se vante, qui aime se montrer sous un jour plus flatteur qu’elle ne l’est vraiment. Synonyme de fanfaron ».
Voici la vidéo de cette intervention d’Emmanuel Macron :

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !
Depuis la révélation du Monde, on presse de toute part Emmanuel Macron de s’expliquer devant les Français. Certains voudraient même qu’ils soient entendu par les commissions d’enquête parlementaires en cours.
Il vient de rompre son long silence pour enfin s’exprimer mais devant qui s’est-il produit ?
Devant son fan-club !
C’est une véritable provocation pour le reste des Français et notamment les 76 % de Français qui n’ont pas voté pour lui au premier tour de l’élection présidentielle !
Oui, le ton qu’il y a employé était celui d’un bravache :
S’ils veulent un responsable, il est devant vous ! Qu’ils viennent le chercher !
Ce responsable, il répond au peuple français, au peuple souverain et à personne d’autre !
Quel gloire peut-on en effet tirer de cette déclaration ? Aucune ! Aussi bien sur la forme que sur le fond :

Sur la forme : choisir son fan-club n’est pas digne d’un « Jupiter » Dieu censé régner sur le France entière, voire l’Europe et le Monde ! Non, ainsi, Macron de répond pas au peuple français !
Sur le fond : provoquer ses adversaires, en l’occurence les commissions parlementaires, qui sont une émanation du peuple, alors qu’on n’hésitera pas à se frapper dans l’immunité présidentielle, est juste une provocation !

Une anaphore digne de son lamentable prédécesseur
Aurait-on pu imaginer que Jupiter s’abaisserait à répondre aux plus sombres idiots qui sévissent sur les réseaux sociaux ?
Monsieur petite blague aurait-il trouvé son digne remplaçant ?
Alexandre Bennala n’a jamais détenu de codes nucléaires !
Alexandre Bennala n’a jamais occupé un 300 m2  l’Alma,
Alexandre Bennala n’a jamais gagné 10 000 €
Alexandre Bennala, lui non plus, n’a jamais été

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer