Des victoires sont possibles ! Langourla, affaire Mennen, tout cela peut sembler dérisoire face au flot quotidien d’abandons, de lâcheté, de trahisons ou de reniements, mais il est de petites victoires qui sont autant de signes d’encouragement, d’espoir.

Mais ce sont surtout de petits signes positifs d’une saine réaction de la part de nos concitoyens, concitoyens qui ne se laissent plus imposer des actes, des êtres, des comportements qui renient, annihilent, effacent ce que nous sommes.   A commencer par Langourla, cette commune des Côtes d’Armor, où les habitants d’eux-mêmes se sont révoltés contre l’implantation d’un centre pour migrants. Insultés, traités de moins que rien par des immigrationnistes forcenés, ils ont eu quand même pu imposer un rapport de force tel que mairie du Méné (commune à laquelle Langourla est désormais rattachée) a décidé de ne pas implanter ce centre pour migrants mais réfléchit à un projet de maison partagée pour personnes handicapées et personnes âgées. On voit donc que nos concitoyens peuvent réagir quand ils sont directement confrontés à la venue massive d’immigrés chez eux. Certes, des mouvements se sont associés à leur colère, mais il importe de noter que ce sont les habitants qui les premiers se sont révoltés. Comme à Ouistreham, comme au Calais, c’est au contact direct du peuple qu’il faut agir, en le soutenant intelligemment sans forcer une récupération grotesque. Être comme des poissons dans l’eau   Quant à l’affaire Mennen, elle est tout autant révélatrice de la réaction d’une partie de nos concitoyens face à l’islamisation quotidienne, islamisation imposée qui plus est par de grand groupes médiatiques lors d’émissions ayant une forte audience. TF1 trouvait en effet normal de mettre en avant une candidate voilée. Las, des internautes mettent en avant ou rediffusent des propos, des soutiens, des attitudes de cette candidate qui montrent clairement que c’est une islamiste, qui de plus insulte la mémoire des victimes de l’attentat islamiste à Nice en 2016. Tout autant révélateur le soutien pour cette candidate des associations islamistes comme le CCIF ou anti-françaises. Une fois de plus, une réaction de concitoyens sans attendre

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France