Titre provocateur en forme de boutade, mais réalité sordide : devant les agressions sexuelles qui se multiplient partout en Europe au cours d’événements réputés « festifs », on se demande si les jeunes – et moins jeunes – femmes européennes ne vont pas bientôt devoir se doter de culottes blindées.

On se souvient du scandale – feutré et long à se déclencher – des quelque 1.200 agressions sexuelles recensées lors de la Saint-Sylvestre 2015 en Allemagne, notamment à Cologne et Hambourg. Ce sont les chiffres officiels de la Bundeskriminalamt, la police criminelle allemande. Elle dénombrait « environ 650 [agressions] à Cologne et 400 à Hambourg, par plus de 2.000 hommes », précisant : « Il y a plus d’agresseurs que d’agressées, car plusieurs hommes ont abusé d’une seule femme. » Lire la suite sur Boulevard Voltaire

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France