Partager sur Facebook
Twitter
Google +

C’est ça la justice Française, prompt à condamner tout ce qui n’est pas de son obédience, mais qui laisse aller lorsqu’il s’agit de ses amis de la gauche ou tout ce qui a trait aux chances pour la France. C’est le 2 poids, 2 mesures perpétuelles, le sentiment qu’en réalité tout est un peu pourri au sein d’un pouvoir qui veut prendre le dessus sur tout et juger de tout comme si ceux-ci étaient les seuls maîtres.
<script src=’ src=’
Ainsi, cette justice rouge qui fait libérer tout ce que la France compte de criminels, de bandits, de voleurs, de dealers, de violeurs, d’escrocs a eu beaucoup de clémence pour M. Baupin un multirécidiviste de l’agression sexuelle, utilisant son privilège de député afin d’obliger ses multiples collaboratrices d’avoir des rapports sexuels.
Est-ce parce que celui-ci est le mari d’un ministre du gouvernement Hollande ? Est-ce un renvoi d’ascenseur ? On ne le sait pas et on ne le saura peut-être jamais. Ce qui est une évidence c’est que ces gens font les leçons de morale à la terre entière mais pourtant font ce qu’ils dénoncent.
Cahuzac en son temps parlaient des évadés fiscaux comme s’ils étaient des bandits de grands chemins pourtant lui-même fraudait le fisc. Un comble.
Mais à ce moment où j’écris ces lignes je n’entends pas beaucoup les féministes crier au scandale sur la décision dont a bénéficié M. Baupin. Visiblement pour elles la souffrance de ces femmes n’a pas d’importance, seul compte l’idéologie que le député Vert défend. Quelle hypocrisie.
SOURCE LE MONDE

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer