Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Lundi, l’Élysée a prétexté une obligation de vérifier avec la HATVP (Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique) les déclarations fiscales des presque ministres pour justifier un report au mercredi de la nomination du gouvernement. Personne n’a évidemment été dupe de l’argument, qui cachait des tractations interminables en coulisses sur la composition finale de la liste des bienheureux.
La photo ci-dessous permet de nourrir les doutes sur les raisons invoquée lundi :

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer