Partager sur Facebook
Twitter
Google +

On nous promettait le changement des pratiques politiques délictueuses, de celles que nos compatriotes ne supportent plus de lire dans les journaux. On nous promettait la nouvelle moralisation attendue celle faisant de nos élus avant tout des hommes et femmes politiques travaillant pour le bien commun.
Vous savez évidemment comment cela se passe, les promesses n’engageant que ceux qui y croient. A court terme pour Macron l’objectif est de gagner les législatives, d’avoir la majorité absolue à l’Assemblée nationale, et ainsi faire voter la confiance au gouvernement du traître Edouard Philippe. Par conséquent pour arriver à ses fins utiles le nouveau locataire élyséen promet tout, il sait que les Français sont allergiques à ses mauvaises habitudes prises par les parlementaires. Il annonce la fin de tous ces avantages qui sont en réalité des salaires déguisés, mais surtout il accrédite le fait que ses proches, ses amis, ses partisans lavent plus blanc que blanc.
Ils viennent de cette fameuse société civile béatifiée, n’ayant pas le vice de ceux qui ont de la politique une profession avant tout rémunératrice.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer