Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Les journalistes sont bien récompensés du bourrage de crâne quotidien pour une coquille vide, auprès des Français lors de la campagne présidentielle, matin midi et soir. Quand il a eu besoin de la pressaille pour faire la UNE des magazines et des journaux, il ne trouvait rien à redire… Elle l’a élu, Roi ! Les Macron ont tout fait pour attirer les projecteurs sur eux et maintenant ils s’en plaignent, alors que lui-même, a volontairement entretenu la confusion entre vie privée et publique, maintenant il chouine comme un morveux. Aucune crédibilité « monsieur people » et une ambiguïté « dont on sort qu’à ses dépens », comme l’écrivait le cardinal de Retz, la chute sera encore plus rude. MacronBidon est en passe de devenir le « Président » le plus vomi de la Ve République. Rejeté par les Français au bout de trois mois seulement, il se sert de sa femme comme faire valoir dans le Magazine « Elle », interview qui reste encore de la com’. « J’assumerai mon rôle public », de rôle elle n’en a aucun ! Sauf celui d’accompagnatrice, ni plus ni moins ! On essaie de nous faire admettre que cette femme a un rôle à jouer, rôle que lui confédère son statut de femme de, NON ! Elle n’en a aucun ! Ne serait-ce pas une manière de détourner l’attention des sujets qui fâchent ?
Elle assumera son rôle public, mais déposera plainte avec son mari quand un photographe fera son travail sans passer par la cellule propagande de l’Élysée … À croire que c’est Brizitte qui gouverne. Pas élue, mais manipulatrice de son adulescent de mari, éternel gamin. Les Français n’ont pas voté pour elle donc qu’elle n’inverse pas les rôles. Les Français n’attendent rien de cette femme. La grosse tête gagne ce couple peu à peu, irritant l’atmosphère de ce pays déjà étouffant. Le peuple n’en a pas fini avec sa mégalomanie. Trois mois seulement, et ils nous les brisent menu menu les bling-bling de service.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer