Partager sur Facebook
Twitter
Google +

En ouvrant mon mail ce matin je reçois un courrier de Danielle Hamiche administrateur de l’excellent site « Observatoire de la Christianophobie », et qu’est-ce que j’apprends que les actes anti-chrétiens ont augmenté de 12,5 % par rapport à l’année dernière qui déjà avaient vu une forte augmentation. « 23 nouveaux actes graves de christianophobie perpétrés au cours du mois de mai dernier en France, viennent alourdir le triste bilan des quatre premiers mois de l’année. Le nombre d’actes de christianophobie pour les cinq premiers mois de 2018, se monte désormais à 128 : il est en hausse de 12,5 % par rapport aux cinq premiers mois de 2017 où nous n’en avions comptabilisés “que” 112. Et le mois de juin qui va bientôt s’achever n’est pas fameux. Ces actes commis en mai ont touché 17 départements. Le nombre de départements touchés par de tels actes s’élève aujourd’hui à 53, plus d’un département sur deux. »
Rien que sur le mois de mai il s’agit de 23 actes anti-chrétiens sur 31 jours soit 2/3 du mois il y a encore 2 ans c’était un jour sur deux.
Bien entendu rien dans la presse, rien à la télévision, rien à la radio, hors l’Observatoire et quelques sites comme le nôtre rien non plus. C’est en réalité le black-out complet, un peu comme si rien de cela n’existait. Y a rien à voir passez votre chemin.
C’est un comble nous sommes ici en France création divine par le baptême de Clovis par Saint-Rémy, presque chaque jour on profane notre culte, et c’est silence complet. Que voulez-vous nous sommes visiblement déjà dans le trépas. Vous ne pouvez pas dans un pays qui se respecte un minimum être sourd et aveugle contre les attaques sur sa civilisation c’est-à-dire sur ce que nous sommes au fond de nous-même.
Ca me brise le cœur tant d’indifférence, j’entends là quelques commentaires parfois me disant, on va se révolter, on va bouger, on va montrer de quoi nous sommes capables. Non c’est faux, ceux-là ne feront rien, la 1ère des révoltes est de revenir aux sources catholiques nationales, seulement on en

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer