Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Le prince Mohammed ben Salmane est le mystérieux acquéreur du ‘Château Louis XIV’. On connaît donc l’identité du propriétaire de la demeure considérée comme « la plus chère du monde », grâce à une information d’un journal …américain. 
Elle en a les moyens, mais ce n’est pas Muriel Pénicaud…
Il s’agit du prince Mohammed ben Salmane, nouvel homme fort d’Arabie saoudite qui se veut le chantre de l’anti-corruption. Il a acheté la demeure située à Louveciennes, dans les Yvelines, pour 275 millions d’euros, et il faut que ce soit le  New York Times, le mieux informé, qui en fasse la révélation…
La luxueuse propriété a été vendue en septembre 2015 – sous le règne du socialiste François Hollande (ci-contre) – par la société française spécialisée dans l’immobilier de luxe Daniel Féau, membre du réseau Christie’s. Rien n’avait à l’époque filtré sur l’identité du nouveau propriétaire, si ce n’est qu’il était « du Moyen-Orient », avait pudiquement indiqué une « source proche du dossier ».
Une réplique de Versailles
La propriété, construite entre 2008 et 2011, sur un site vierge et dans le respect des techniques et des matériaux utilisés au XVIIe siècle, sur la commune de Louveciennes à 23 kms à l’ouest de Paris, est un ensemble neuf, baptisé ‘Château Louis XIV’ en référence au flamboyant « roi Soleil » qui a régné sur la France aux XVIIe et XVIIIe siècles. Situé entre Versailles et Marly-le-Roi sur une propriété de 23 hectares clos de murs hauts, le Château Louis XIV, bâtiment économe en énergie, est entouré de douves sur trois de ses côtés et se compose de 7.000 m2 construits.
Se voulant une mini-réplique du fabuleux château de Versailles situé à seulement 8 kms, elle allie architecture du XVIIe et technologie moderne,avec des fontaines contrôlables par iPhone, une salle de cinéma, un aquarium géant…
D’une surface habitable de 5.000 m2, elle promet « les fastes de Versailles sous la révolution high tech« , selon le site internet de son promoteur Cogemad.
Le lieu idéal pour un prochain Noël de la famille  Macron.
Un prince qui prône l’austérité

A $300 million chateau is one of a string of extravagant purchases for a prince who is preaching fiscal austerity
— The New York Times

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer