Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Une fois n’est pas coutume, je relaye un article paru sur le site de … France Inter (radio sphincter comme certains ont surnommé cette radio très marquée à gauche). Cet article relate le fait que François Bayrou, à la suite de la mise en cause du Modem dans de multiples affaires d’emplois fictifs, a voulu faire pression sur l’audiovisuel … Ce qui, avouons le fait déborder que ce monsieur est en train de rédiger la loi sur la moralisation de la vie politique (voir ce précédent article : « Bayrou, le chevalier blanc, en plein conflit d’intérêt ! »
L’étonnant coup de fil de François Bayrou à Radio France
Cela ressemble à une forme de pression sur notre rédaction : le ministre de la Justice a personnellement contacté notre cellule investigations, en pleine enquête sur son parti.
Tout s’est passé mercredi après-midi, quelques heures avant la diffusion par France Inter de révélations sur des soupçons d’emplois fictifs d’assistants parlementaires européens au MoDem, le parti mené par François Bayrou, devenu garde des Sceaux depuis. Jacques Monin, directeur de la cellule investigations de Radio France, reçoit un coup de téléphone du ministre lui-même : « Il s’est plaint auprès de moi en expliquant que des journalistes de la direction de l’investigation auraient des méthodes inquisitrices, qu’ils jetteraient le soupçon sur des salariés du MoDem en les interrogeant de manière abusive. Il explique qu’il voit passer dans son bureau des salariés qui pleurent, et qu’il se doit de les protéger… »

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer