Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Bayrou inaugurait à Pau, le jeudi 23 octobre dernier, une « Allée Abd el-Kader » en compagnie d’Azouz Begag qui fut ministre de l’égalité  des chances de Galouzeau de Villepin.
Azouz Begag est un drôle de type, le genre qui plait aux énarques parce qu’il n’a aucune conviction ancrée et change d’opinion au gré des vents dominants. Jeune, il veut garder sa nationalité algérienne et vivre en Algérie « pour construire une Algérie und so welter » (1) (sic) mais l’obligation de faire le service militaire en Algérie l’en dissuade. Pourtant, en 1986 (il a 29 ans) il demande à la garder, mais en même temps il demande la nationalité française en France, pour « être français heure » (2) (re-sic). Il l’obtient finalement en 1989, à 32 ans.
C’est bien, au moins il parle l’allemand ! Il est intelligent et travaille au CNRS comme sociologue dans le laboratoire « Espace et culture ». Un flou artistique qui lui convient parfaitement en lui permettant d’y étudier la politique, de faire passer ses engagements divers et variés pour des travaux pratiques et d’être toujours payé comme « chercheur ». Après on se demande où passe l’argent de nos impôts…
C’est dans le domaine de la politique qu’il démontre qu’il a toutes les vertus du caméléon : un coup socialiste, un coup RPR, un coup divers gauche suivi d’un coup divers droite, puis Modem. Après tout, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis et on comprend pourquoi il s’entend si bien avec Bayrou.
Une preuve qu’il est doué pour la politique, c’est qu’il se dit en public « agnostique » (3), ce qui lui vaudrait un égorgement en bonne et due forme dans l’Organisation « Etat islamique », mais pratique scrupuleusement le ramadan au vu et su de la communauté musulmane.
Depuis un an – c’est un petit cadeau de Fabius sur la recommandation de l’Elysée – Azouz Begag occupe à Lisbonne le poste de « Conseiller Culturel et à la Coopération » en étant directement rattaché à l’Ambassadeur de France, et il dirige l’Institut Culturel Français. Il dispose d’une superbe villa de fonction de 300 m2 au bord du Tage et

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer