Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Décidément, la gendarmerie est une arme qui ne manque pas, ni de grandeur ni de courage !
Très récemment, on a atteint le paroxysme de l’abnégation avec le sacrifice du colonel Arnaud Beltrame.
Mais, à un niveau bien inférieur, mais non sans grandeur, le courage du général Soubelet ne se dément pas !
Nous avions fait la connaissance du général Soubelet lors de son audition par une Commission de l’Assemblée nationale, au cours de laquelle il avait osé dire la vérité aux représentants de la nation.
Il avait alors été sèchement viré du poste de numéro 2 de la gendarmerie pour le seul fait d’avoir critiqué la politique carcérale de … madame Taubira en tenant le propos suivant :
La délinquance a augmenté de 4% entre 2012 et 2013. Pour un même nombre d’affaires les enquêteurs de la gendarmerie on noté une diminution de 33 % des placements sous écrou. La politique pénale de Mme Taubira a ses effets, on laisse les voyous en liberté. Ils peuvent recommencer sans problème. C’est un cercle vicieux décourageant pour les gendarmes.
Pour le département des Bouches du Rhône, au mois de novembre 2013, 65 % des cambrioleurs interpellés sont dans la nature. Il n’y a plus qu’à tout recommencer. Les gens se découragent.
33 % des auteurs de cambriolages sont des étrangers dans certaines zones nous précise le D.O.E., la moyenne est à 20 %.
Depuis le général Soubelet a récidivé dans ses critiques et publie aujourd’hui une tribune en forme de cri d’alarme :
Bertrand Soubelet appelle à un sursaut national dans la lutte contre le terrorisme intérieur. Selon lui, la restauration de l’ordre républicain et de la sécurité doit passer par des moyens adaptés à l’ampleur de l’urgence.
Les séquences se suivent et ne se ressemblent pas. Après le drame de Trèbes vient l’engagement discutable de la France en Syrie. La France agit avec célérité à l’extérieur, mais quid de l’intérieur?
Le comportement héroïque du colonel Beltrame a indéniablement sonné le glas du déni et de l’indifférence.
Pour ceux qui veulent bien ouvrir les yeux il a mis en évidence nos propres contradictions et les insuffisances

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer