L’ancien chancelier Gerhard Schröder s’était opposé, en 2003, à la destruction de l’Iraq par les États-Unis prétendument en raison de son rôle dans les attentats du 11-September 2001 et sont intention de bombarder les États-Unis avec des missiles balistiques chimiques. Il a rapproché son pays de la Fédération de Russie et lancé la construction du gazoduc Nord Stream en mer Baltique. Son objectif était d’approvisionner l’Allemagne en gaz russe en contournant l’Ukraine (qui était déjà instable). Lorsqu’il (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire