Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Et vous comprenez maintenant la défiance des Français vis-à-vis d’une élite sans vergogne dont l’objectif premier est d’abord l’enrichissement personnel ? Se servir, plutôt que servir. Remplir ses poches du fruit du travail de millions de compatriotes afin de se payer la vie de pacha, et cela sans prendre le moindre risque. Dans la fonction publique on n’investit pas son argent personnel en sachant qu’on puisse se retrouver sans le sou.
Non dans cette haute fonction publique on est coopté, placé, pistonné. On accède au pouvoir grâce à la connivence aucunement par la compétence. C’est le retour des privilèges même si dans le fond, ils n’ont jamais vraiment disparu ou plutôt ont été transférés vers d’autres.
Je vais prendre l’exemple de cette conseillère départementale « percevait depuis le printemps dernier une allocation mensuelle de 800 euros, et une allocation logement de 380 euros par mois. Or, son indemnité de conseillère départementale tourne autour de deux mille euros par mois, et elle perçoit également des revenus pour les cours qu’elle dispense dans une école de commerce privée de Bordeaux. »

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer