Le président Donald Trump a évoqué, le 11 août 2017, une possible option militaire contre le Venezuela. Comme détaille ici Manlio Dinucci, il ne s’agit pas de paroles en l’air. L’exercice Mobility Guardian, qui vient de se tenir aux États-Unis avec la participation des armées de 25 États et sous l’observation de 12 autres États, était une répétition du transport rapide sur zone des forces de l’Otan élargi.

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire