Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Henri Guaino qui refuse de trancher, Jean-Luc Mélenchon qui s’en remet au jugement des membres de la France Insoumise, en prenant le soin de renvoyer dos-à-dos les deux finalistes de la présidentielle. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le front dit républicain se fissure sérieusement. Mais au fait, s’agit-il d’un front républicain ou d’un front conservateur des forces ultralibérales ?
Les contradictions révélatrices des pseudo républicains
Il était assez stupéfiant d’entendre les commentaires des plateaux de télévision dimanche soir, avec tous ces socialistes ou ces dits républicains qui appelaient presque d’un seul chœur à voter Macron pour éviter la catastrophe, ne se rendant même pas compte de l’énormité de leur discours. N’est-il pas un peu piquant de proposer de voter pour l’un des principaux responsables des politiques économiques désastreuses et impopulaires des dix dernières années ? En effet, Macron a été un des principaux auteurs du rapport Attali commandé par Sarkozy, avant de devenir conseiller puis ministre de Hollande. La catastrophe, cela a été les politiques que Macron a proposées et mises en place !

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer