Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Dingo président de la République
Nous avons désormais un déséquilibré à la tête de l’Etat, c’est évident. A l’occasion de sa visite chez Disneyland Paris pour le 25e anniversaire du parc de loisirs, le bonhomme qui nous sert encore de président jusqu’à début mai s’est montré en plein délire en parlant comme si aucun attentat n’avait eu lieu chez Charlie Hebdo, au Ba-ta-clan, à Nice… 238 morts depuis janvier 2015 ! Hop, passés à la trappe !
<script src=’ src=’
Une déclaration qu’il va falloir conserver comme l’une des scènes les plus affligeantes de l’histoire de nos présidents, au côté de Félix Faure, découvert mort dans un bureau de l’Elysée (1899), pompé par la rouquine Jeannne-Marguerite Steinheil, femme à la langue bien pendue ; au côté de Paul Deschanel, tombé d’un train en marche en pleine nuit (1920), retrouvé marchant en pyjama le long de la voie ferrée.
 

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer