640px_Hungarian_Serbian_border_barrier_1.jpgParlant lors du deuxième anniversaire de la construction du mur scellant la frontière de la Hongrie avec la Serbie – qui est aussi une frontière extérieure pour l’Union européenne – le conseiller principal à la sécurité du Premier ministre Viktor Orbán, György Bakondi, a annoncé que les clôtures ont provoqué un effondrement de l’immigration clandestine.

En 2015, 391.384 entrées clandestines sur le territoire national ont été recensées. En 2016, le nombre est tombé à 18.236. Lire la suite sur fdesouche

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France