Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Robert Marchenoir nous a écrit pour grommeler, dans son style inimitable, sur l’affaire du Penelope Gate :
J’espère que tous ceux qui sont scandalisés par cette affaire sont ultra-libéraux. Parce que sinon, ça ne sert à rien. Ca revient à se tordre les mains comme ce pauvre Maxime Tandonnet (ndgg : blogueur respectable et recommandé), en réclamant des politiciens honnêtes. Mais ce n’est pas la question.
La question, ce sont les institutions.
Quand les institutions sont bourrées de pognon gratuit des autres, volé aux Français, eh bien les Fillon et les autres le prennent et le donnent à leur femme, parce que c’est la règle. C’est comme ça qu’on fait. Les députés ont x millions de flambouzes à dépenser pour leur assistanat, pourquoi voudriez-vous qu’il payent leurs assistants deux ou trois fois moins, parce que c’est « trop », et que ça fait grincher les grincheux (ndgg : pas de commentaire) ?
Quand vous arrivez dans une boîte, et qu’on vous dit le salaire c’est tant, vous dites : ah non, non, c’est beaucoup trop monsieur le directeur, le SDF du coin va se sentir lésé, je ne peux accepter non non non ? Mieux : quand vous êtes patron et que vous payez vos employés avec l’argent gratuit des autres, lorsqu’il y a écrit dans le Code de la République que 3 salaires d’assistants parlementaires c’est 3 millions de flambouzes par an, est-ce que vous dites à votre assistant : tu seras payé 10 000 flambouzes par an, passke ça devrait te suffire et que c’est socialiste ? Bien sûr que non, parce que sinon vous passeriez pour un esclavagiste et un mesquin et un connard. Vous faites comme tout le monde vous dit de faire. Vous respectez la règle. Donc c’est la règle qu’il faut changer. C’est l’Etat qu’il faut affamer. C’est au gouvernement, aux politiciens, aux fonctionnaires, au service public, qu’il faut couper les vivres et serrer le kiki jusqu’à ce qu’ils crèvent. Sinon, dans trois cents ans, on aura encore des gens qui vont exiger des politiciens vertueux et des surhommes avec un gros charisme,

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer