Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Drôle de situation si on y réfléchit que ce Macron sert à la politique.
Macron c’est le fils spirituel qu’aurait aimé avoir Juppé et la créature maléfique façonnée par Hollande.
Autant dire que Macron n’est pas le candidat idéal que nous présentent les médias inféodés à La Gauche.
Voilà un candidat qui se veut celui du renouveau et qui s’entoure d’anciens décatis pour la plupart et dont plus personne n’aimerait entendre parler.
Voilà un candidat qui se pare d‘être nulle part et partout mais qui est, c’est lui qui n’arrête pas de le proclamer, progressiste donc vraiment de gauche.
<script src=’ src=’
Voilà un candidat qui se dit neuf et frais et qui pendant plus de quatre ans a été l’artisan d’une politique économique fatale pour tous les Français.
Certes les médias lui servent de faire-valoir et d’agents électoraux, gobant et avalant n’importe quelle contradiction, mensonge ou stupidité.
C’est de la propagande pure et dure favorisée par la faiblesse d’une opposition ringarde et molle.
C’est surtout un grand délire car Macron ne sera que la continuité de son parrain François Hollande, qui dans l’ombre de son renoncement à concourir pour un second mandat, tel Machiavel, agite son pantin préféré.
Macron révèle sa vraie personnalité et comme il le proclame partout, c’est un progressiste ou si vous préférez un marxiste. En tous cas c’est le vrai candidat du gouvernement socialiste et des has been à recycler du PS. La baudruche est en train de se dégonfler malgré un soutien jamais vu des médias auparavant et honteux puisque les médias nous désinforment ainsi. On ne peut être juge et partie.
Le plus drôle dans cette politique pour les nazes c’est que la primaire va tuer Les Républicains et le PS… Comme je l’avais écrit à plusieurs reprises et notamment en 2014 dans un jeu de cons!
Mais un connaisseur socialiste vend la mèche et c’est Jean-Christophe Cambadélis, patron du PS : « Macron a été un des concepteurs de la politique de François Hollande ». 5Europe 1 du 7 avril 2017)
Nous ne somme plus dans l’événementiel mais dans le démentiel…
Pourtant un chiffre à lui seul démontre que

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer