Ils seraient prêts à passer à l’action. Selon le Guardian, l’organisation internationale de police Interpol a diffusé aux services de renseignements européens une liste de 173 combattants de Daesh, kamikazes potentiels, soupçonnés de vouloir rejoindre l’Europe pour y mener des attaques suicides.

Des individus “formés à construire et positionner des engins explosifs” D’après le quotidien britannique, ces membres de l’organisation jihadiste auraient été formés à mener des attaques suicides de façon isolée, pour venger les récentes défaites de Daesh en Irak et en Syrie, où le groupe perd de plus en plus de terrain. Selon Interpol, cet effondrement du “califat” pourrait donc faire augmenter le risque d’actions kamikazes menées sur le continent européen. Pour l’heure, il n’existe aucune preuve que ces combattants ont rejoint l’Europe ou s’apprêtent à le faire. La liste a en tout cas été envoyée par le secrétariat général d’Interpol, basé à Lyon, le 27 mai dernier, et décrit précisément ces hommes comme des individus pouvant avoir été “formés pour construire et positionner des engins explosifs improvisés afin de causer de décès et de graves blessures”.   “Il est estimé qu’ils peuvent voyager à l’international, pour participer à des activités terroristes”, ajoute Interpol.   “Il apparaît que ces sujets ont manifesté la volonté de commettre une attaque suicide ou en martyre”,… Lire la suite sur BFMTV.com

  Source: parti-de-la-france.fr  

Voir sur le site du Parti de la France