Intervenant à la conférence anti-terroriste d’Herzliya, le 4 septembre 2018, le ministre israélien du Renseignement et des Transports, Yisraël Katz, a revendiqué plus de 200 opérations militaires contre la Syrie au cours des 18 derniers mois. Tout en prétendant que ces opérations ont visées principalement des objectifs liés aux Gardiens de la Révolution iraniens (c’est-à-dire incluant le Hezbollah libanais), il n’a pas caché que beaucoup d’entre elles faisaient partie de la guerre internationale contre (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire