Intervenant à l’occasion de la Conférence sur l’enseignement universitaire islamique, le 26 juillet 2017, le président Recep Tayyip Erdoğan a confirmé la création prochaine d’une Université islamique à Istanbul. Il a proposé d’en nommer recteur le prédicateur vedette des Frères musulmans, cheikh Youssef al-Qaradâwî, que l’Arabie saoudite et l’Égypte viennent de placer sur leur liste des leaders terroristes. Youssef al-Qaradâwî fut déchu de sa nationalité, en 1997, par le président égyptien Gamal Abdel (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire