Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Ne nous mentons pas. Il n’est plus le temps des compromis ou des mensonges.
La France est faible. Cette attaque est la 15ème ou 20 ème sur notre pays, je ne sais plus. C’est dire à quel point nous sommes affaiblis.
Il est urgent d’ouvrir les yeux. Nos ennemis nous agressent, nous attaquent, nous assassinent. Et que faisons-nous ? Nous ouvrons nos frontières, nous leur trouvons des excuses, nous nous agenouillons devant l’Arabie Saoudite et le Qatar, ces deux grands états sunnites. Nous offrons notre liberté intellectuelle et notre liberté d’action à nos adversaires.
La France est faible car elle n’a plus aucune vision des grands changements mondiaux. Sa diplomatie est obsolète. Nous continuons à penser que la Russie est notre adversaire. Pourtant le centre de gravité du monde s’est déplacé vers l’est cette dernière décennie. D’ailleurs nous n’avons pas encore entendu Poutine ce soir sur nos media.
Que dirons-nous demain ? Ouvrons un peu plus nos frontières ? Combien aura-t-il fallu de morts pour que la frontière et son importance soient remises au centre des débats politiques ? Je l’écris ce jour, notre gouvernement est responsable de ces morts.
Que dirons-nous demain ? Que la France doit rester humaine ? Elle n’a jamais cessé d’être humaine. Refuser l’immigration n’est pas inhumain. C’est une protection. Mais nos adversaires politiques ne le comprennent pas.
Me revient en ce moment à l’esprit l’argument principal des gauchistes qui expliquaient que les migrants fuient la guerre. Mais des jeunes hommes ne doivent-ils pas résister ? Je souhaite que nous réfléchissions à cela : l’importance de défendre son pays. Je comprends que l’on souhaite fuir une zone de guerre. Mais le comprendre n’est pas l’accepter. Et je n’accepte pas que l’on juge les français de droite qui résiste à cet islamisme radical conquérant et que dans un même temps on trouve des excuses aux migrants qui fuient leur pays. Le français est un peuple résistant. Et nous constaterons que demain les niçois ne fuiront pas en masse Nice. Le français est un peuple qui se lève et qui se bat. Surtout le peuple de

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer