Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Alors qu’un rapport de plusieurs inspections administratives établit avec certitude que le budget initial sera explosé, le Monde publie un incroyable aveu d’un spécialiste des JO !
Sur l’album de la comtesse …
On a eu confirmation, la semaine dernière, que le village olympique entre Saint-Denis et Saint-Ouen, le centre aquatique prévu à proximité du Stade de France, le village des médias du Bourget et le site de volley envisagé dans la même zone ont des dates de réalisation et un coût réel sujets à caution, selon les rapporteurs de l’Inspection générale des finances, de la jeunesse et des sports et du Conseil général de l’environnement.
Mais ce n’est pas tout !
L’expert du mouvement olympique Armand de Rendinger, auteur de « La Cuisine olympique : quand la France se pique aux Jeux (éd. Temporis, 2016) a été interrogé par le Monde.
Et là, patatras, au détour d’une phrase, il lâche : « Je le dis clairement : ce débat est entre initiés et pas du tout avec le peuple. Tout simplement parce que l’on a refusé de faire une consultation populaire dès le début. On savait que le résultat serait négatif. On n’a fait que de la communication.. »
Pour le Delanopolis, qui réclamait un référendum sur le sujet dès le début, ce genre de confirmation a un parfum aussi amer qu’ironique.
Mais après tout, les élections municipales vont peut-être permettre de reposer la question …

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer