À l’occasion d’un voyage officiel au Moyen-Orient, durant lequel il a été reçu par le président turc et le roi d’Arabie saoudite, le sénateur John McCain s’est secrètement —et illégalement— rendu en Syrie. Il y a rencontré des chefs militaires kurdes et états-uniens. Cette rencontre est intervenue alors que s’ouvrent de nouvelles négociations de paix à Genève. John McCain était venu en Syrie, en mai 2013, rencontrer les chefs des groupes armés, dont les responsables du futur Émirat islamique. En février (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire