Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Voilà qui nous attriste, comment est-ce possible ? Notre président si beau, si jeune, si compétent, si dynamique, si in dans le brassage d’air, non vraiment la vie est injuste ! Après l’hélitreuillage on lui souhaite bientôt la spéléologie. L’illusion médiatico-politique à base d’enfumage lors de la campagne présidentielle commence à se dissiper !
Son « Nouveau Monde » s’écroule, il chute dans les sondages 64% d’opinions défavorables, inédit sous la Ve République. Sa « politique autrement » est pire que l’ancienne : pas de démocratie, technocratique, monarchique. Ses députés internet offrent un spectacle aux Français, lamentable : pagaille, cacophonie, cafouillage, incompétence, le cirque à l’Assemblée nationale. On nous avait annoncé des députés « nouveau style » qui seraient géniaux puisqu’il fallait de la nouveauté et que tous les autres étaient pourris, qui savaient tout et que l’on allait voir ce que l’on allait voir. On a vu : des amateurs n’ayant jamais été stagiaires et qui en plus n’avaient jamais dû s’intéresser à « la chose publique ». Ils découvrent qu’il faut travailler (jour ou nuit), ils sont déjà fatigués, qu’il y a des textes à étudier, des « choses » à respecter et que l’on ne peut pas faire ce que l’on veut. C’est, pour eux, une « Révolution » mais à sens unique, en plus, seul leur Gourou décide par la voix de FerrandFerré ! Pour certains : « si j’aurais su…. »
Payés 6000 euros par mois, les néophytes ont eu droit à une distribution de cahiers de vacances pour apprendre un minimum leurs devoirs, FerrandFerré relèvera les copies à la rentrée ayant promis de sévir. Mais il y a mieux encore, un fascicule à la Gloire de Macreux 1er ! Du marketing pour vendre un produit aux gogolitos ! Une opération MacronCom’, pas sûr qu’il parvienne à séduire le grand public, vous savez, les « RIEN », pour lesquels « sa pensée (vide) est trop complexe », en Macronie avoir les bons éléments de langage, c’est essentiel, même le Code du travail on s’en fout !

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer