Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Pour compenser la baisse des APL, Jupiteux pense avoir trouvé la solution miracle. Il appelle les propriétaires à baisser les loyers de cinq euros. Génial ! Même le Gorafi n’aurait pas osé. Cette phrase va rester au sommet du bêtisier de la décennie !
Incapable de faire face à ses vraies responsabilités il rejette ses erreurs sur les autres et tient des propos incohérents. Pure démagogie. C’est donc cela la méthode Macron : demander aux autres de faire des efforts alors que lui n’assume jamais ses responsabilités, ne commettant que des erreurs. Aux communes, départements et maintenant bailleurs sociaux, propriétaires privés. Et l’État, jamais ? Les emplois aidés ? Mais il n’y a aucun problème, voyons, même dans les petites communes rurales où les cantines ne peuvent plus servir les enfants ! C’est un faux problème, paraît-il, comme pour Emmaüs qui va devoir se passer de 600 emplois.
Jupiteux annonce par la voix de Castagnettes sans rougir que pour 2018 et cette année il n’y aura pas de baisses des dotations pour les collectivités « et en même temps : on veut baisser la dépense publique, car ce pays est drogué à la dépense publique » ! Quand le discours est en totale distorsion avec la réalité. Après, les Français qui ne comprennent rien, au tour des Élus d’être pris pour des crétins, la raison ? Les sénatoriales ! Traduction, si cette année il n’y a pas de coupes, celles-ci seront d’autant plus violentes les années suivantes, puisqu’après les 10 Mds de François-La-Faillite, pour Macreux c’est 13Mds !
Vous vous souvenez de choupinou 1er qui avait dit : « C’est moi le chef » ? Il se retrouve avec un de Villiers N°2, le chef d’état-major des armées a mis en garde contre les « réflexes de régulation budgétaire sauvage » dans le secteur de la défense, quelques mois après la démission tonitruante de son prédécesseur, dont il pensait pouvoir comme avec Guignol tirer les ficelles à qui il demande de faire plus avec moins et Le Drian vient de commander pour 300 millions de drones

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer