Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Je n’écris pas souvent sur les faits divers mais parfois il est de bon ton de mettre en lumière ce qui se passe dans la vie des gens, ce qu’ils subissent dans la réalité, pas ce qu’on veut bien nous faire croire. Et il se trouve que l’immigration a apporté un problème qui durant mon enfance était quelque peu marginal c’est celui de cette police des mœurs. Voilà certains qui ici ne sont pas chez eux pensent avoir la légitimité d’exiger des femmes des tenues qu’ils jugent décente.
Je reprends la dépêche du site info 24 « Alors qu’elle se promenait tranquillement dans la rue en jupe en ce jour de grande chaleur à Juvisy-sur-Orge (Essonne).
Un individu l’a alors insultée parce qu’il estimait que sa robe n’était pas assez longue.
Il l’a ensuite suivie en continuant à l’insulter.
Décidée à ne pas se laisser faire, elle  s’est alors rendue à la mairie qui l’a redirigée vers le commissariat pour déposer une main courante.
La municipalité a néanmoins voulu ne pas en rester là et est parvenu à identifier l’individu qui s’est avéré être un intérimaire travaillant pour une société en charge de la propreté des rues de la commune.
Le maire de Juvisy-sur-Orge, Robin Reda (LR), a demandé des sanctions fermes sur son compte Facebook. »
Evidemment rien sur l’origine du contrevenant mais on sait tous de quel type d’individu il s’agit. Et c’est là toute la problématique de cette nouvelle France, c’est que nous avons obligation de vivre chez nous comme chez eux. Moi je m’y refuse, et mon premier objectif est de faire comprendre aux Français qu’eux aussi doivent le refuser. N’attendons rien de nos politiques ils ne bougeront pas, mais si nous sommes le phénomène ira en accéléré. Les gouvernants ont en réalité peur du peuple, il sait qu’uni il est d’une force redoutable, seulement le peuple connait une sorte de résignation l’empêchant d’agir. Cessons cette attitude et vous verrez que là-haut ça bougera.
SOURCE INFO 24

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer