Contrairement aux articles de la presse atlantiste, le Muos n’est pas un radar défensif, mais un nouveau système de communication satellitaire permettant au Pentagone de superviser des actions offensives, n’importe où dans le monde. L’une de ses quatre bases terrestres est située en Europe, précisément à Niscemi (Italie).

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire