Partager sur Facebook
Twitter
Google +
L’Eglise catholique romaine s’en prend à Matéo Salvini.
Le ministre de l’intérieur Italien Matéo Salvini s’est pris une voilée de bois vert par l’hebdomadaire catholique italien « Famiglia Cristiana ». « Vade retro Salvini » pouvait-on y lire dans sa une, résumant le sentiment de l’église face aux déclarations chocs de l’intéressé sur les migrants.
Une formule pour le moins outrancière adressée à celui qui n’hésite pourtant pas à brandir un rosaire ou la bible lorsqu’il est en campagne.
Quelle est la cause de ce rabrouement ? La personnalité sulfureuse du président de la Ligue ? Que nenni ! « Rien de personnel ou d’idéologique, il s’agit de l’Evangile », explique le magazine sur sa « une ».
La réaction de l’intéressé sur les réseaux sociaux ne s’est pas fait attendre : »Famiglia Cristiana me traite carrément de Satan. Je ne prétends pas donner de leçons à quiconque, je suis le dernier des bons chrétiens, mais je ne pense pas mériter ça », a-t-il écrit. « Je suis conforté par le fait que je reçoive quotidiennement le soutien de tant d’hommes d’Eglise », a-t-il ajouté. »
Le 20 juillet dernier dans « Vatican News » nous y lisions déjà que le nationalisme était incompatible avec le catholicisme selon le Cardinal Allemand Reinhard Marx.
L’Eglise serait-elle devenue l’ennemi de l’Europe ? Il semble manifeste qu’elle sert avant tout les intérêts de sa propre communauté religieuse, au détriment de la sécurité des peuples nationaux.
Mais elle ne fut pas toujours ainsi. A-t-elle oublié son passé ? L’appel enfiévré du pape Urbain 2 à mener des croisades pour reprendre possession de Jérusalem en terre sainte au Moyen Âge ?
Quand l’Eglise dysfonctionne, il nous faut un homme providentiel comme le grand Napoléon 1er, qui n’hésita pas à emprisonner le pape Pie VII au château de Fontainebleau.
Le pouvoir spirituel a besoin du pouvoir temporel pour le réguler. Telle est la tradition française. Le roi ou l’empereur est le représentant du Christ dans le domaine temporel, là où le pape l’est dans le domaine spirituel.
Les deux faces d’une même pièce de monnaie, en somme.
La France a besoin d’un nouveau Napoléon.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer