Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Souvent je me pose la question de savoir « mais dans quel pays vivons-nous ? ». Nous avons depuis quelques décennies, par je ne sais quels remords, la fâcheuse tendance de courber l’échine face à nos ennemis. Ceux qui ont combattus, tuer, violer, piller des français sont par je ne sais quel miracle devenu les modèles à suivre. On les glorifie puisque visiblement ils sont devenus supérieurs. En quoi, on n’en sait rien. Mais tel est la décision du législateur.
Il faut faire table rase de leurs anciens crimes, s’agenouiller face à leurs descendances et se laisser contre-coloniser, c’est notre pénitence. Nos politiques tels des traîtres des temps modernes inaugurent des rues aux noms des bourreaux des français ( pensant qu’ils auront l’indulgence de nos salafistes éclairés lorsque ceux-ci dans moins de temps qu’il n’en faut prendront le pouvoir.
Les juges ne voulant être en reste vont encore plus loin dans l’absurde ainsi « un arrêt rendu par la cour d’appel de Toulouse vient préciser une loi du 31 juillet 1963 prévoyant une pension d’invalidité pour les victimes civiles de violences ou d’attentats pendant la guerre d’Algérie. » Et bien le Conseil Constitutionnel lui-même valide cette décision. Avant cela « pour bénéficier de cette pension, il fallait être français au moment de la promulgation de la loi, en 1963. Pour la cour d’appel de Toulouse, il ne fait aucun doute qu’un Algérien blessé pendant la guerre d’Algérie et devenu français, en 2008, doit également bénéficier de cette pension ».
Il est évident que pourront en bénéficier d’anciens soldats du FLN qui ont été blessés aux combats contre l’armée française. Dois-je rajouter que ces soldats du FLN futurs rétribués par l’argent du contribuable français ont peut-être que dis-je sûrement les mains tâchées de sang de militaires ou de civils français ? Mais cela ne dérange ni les juges, ni nos élites mondialisées, qui ont la haine de la France chevillée aux corps. Il faut gratifier ces gens car nous étions d’horribles colons racistes, xénophobes, islamophobes etc. Notre sanction doit être éternelle, chaque français doit porter ce lourd fardeau de la colonisation.
Ils sont les élus, nous sommes

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer