Après le secrétaire d’État Mike Pompeo, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s’est rendu à Bagdad en même temps que le roi de Jordanie, Abdallah II. À la surprise générale, il a annoncé que la France, malgré la crise financière qu’elle traverse, donnerait 1 milliard d’euros (1,15 milliard de dollars) à l’Iraq pour participer à sa reconstruction après la guerre contre Daesh. La France souhaite disposer de bases militaires permanentes dans le pays de manière à poursuivre son (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire