Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Ce que j’ai à vous dire est très important sur la Démocratie Française= Drôle démocratie que la nôtre, l’esclavage de la classe d’en bas est rétabli. Pourquoi ?
La démocratie française a été construite sur des bases démocratiques Hellénistes très anciennes et aujourd’hui dépassées. De plus Beaucoup de nos dirigeants sont pusillanimes par conservatisme et sophistes par corporatisme. Les privilèges ont la vie dure en France.
Ainsi, je formulerais quelques remarques quant à la nécessité de modifier le fonctionnement et l’organisation de notre démocratie, du système politique et de notre Justice (la justice est aussi nécessaire que le sucre et le pain), car, notre démocratie et le fonctionnement judiciaire ne sont plus adaptés à la Globalisation de l’économie. La France n’est pas une démocratie, tous nos maux en sont le résultat. Lorsqu’on commence à se poser de vraies questions, plusieurs pistes de réflexions surgissent que vous pourrez lire ci-dessous et dans mon expertise »alerte » détaillée en lien joint pour ceux qui veulent satisfaire leur curiosité. La Démocratie française devrait reposer sur le contrôle mais s’endort sur la complaisance et s’abandonne à la facile médiocrité des Hommes. Ce qui ne se contrôle pas ne progresse pas. Notre devoir c’est ce qui fait que les citoyens suivent les règles définies par la société, mais la colère et l’injustice, c’est ce qui doit nous pousser à non seulement changer les règles de la société, mais aussi à les faire respecter à n’importe quel prix surtout quand elles sont bafouées.
Francis Blanche disait non sans humour : » Il y en a qui pensent au changement, et, d’autres qui changent les pansements ! ». Et disait Georges Orwell : » Dans des temps de tromperie généralisée, le seul fait de dire la vérité est un acte révolutionnaire », c’est le moment.
La Médiocratie c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. J’ai conscience que je vais heurter la conscience de certains de mes concitoyens qui ne sont pas en cause. J’ai confiance en l’avenir et c’est parce que j’y crois avec les réserves ci-dessous que je suis critique.
«

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer