Partager sur Facebook
Twitter
Google +

Voici un article extrait du dernier numéro du Bulletin d’André Noël paru le 2 mai 2016 :
Paris et Ile-de-France : scandaleuses subventions
Nos amis de Contribuables Associés (42 rue des Jeûneurs, 75002-Paris) ont eu l’heureuse idée de se pencher sur les subventions décidées au mois de mars par la majorité socialo-écolo-communiste de la Ville de Paris et de recenser quelques-unes des associations bénéficiaires.
Le résultat est aussi ahurissant que scandaleux. Voici les dix les plus « abracadabrantesques », comme l’eût dit Jacques Chirac.
– 3.500 € pour le « Festival international du film lesbien ».
– 30.000 € à l’UNEF (Union Nationale des Étudiants de France), Bruno Julliard, premier adjoint au Maire de Paris, en a été le président.
– 13.000 € pour l’association « Les Ami-e-s du Mage » pour des colloques et débats sur les « questions de genre et du travail ».
– 4.000 € à SOS Racisme pour « lancer des campagnes de mobilisation des Parisien-ne-s ainsi que des actions de proximité ou de terrain pour enclencher des dynamiques citoyennes autour du combat pour l’égalité »
– 10.000 € à l’association Ki Production pour le projet « Aqua foot », afin de réaliser un « film subaquatique s’inspirant des plus beaux gestes et passes de football ».
– 20.000 € à l’association « Les dégommeuses » pour faire participer « 15 joueur-se-s et activistes LGBT » à des tournois de foots. (Lesbiens gays bisexuels et transsexuels).
– 44.500 € à l’association Hip-Hop citoyens pour le « développement de la citoyenneté dans le mouvement Hip- Hop »
– 5.000 € pour « Les amis des combattants en Espagne républicaine » (les grands-parents d’Anne Hidalgo sont des exilés républicains de la guerre d’Espagne)
– 5.000 € à l’association « Pèlerinage en décalage » pour l’organisation d’un « festival artistique israélo palestinien ».
– 10.000 € pour l’organisation du « Festival Sarajevo-sur-Seine » à Paris par l’association « European Grassroots Antiraciste Movement ».
Ce qui ne figure pas encore dans la scandaleuse liste de ces subventions, ce sont celles que Valérie Pécresse, nouvelle présidente LR de la Région Ile-de-France, a découvertes, en examinant les comptes

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer