Partager sur Facebook
Twitter
Google +

La douteuse association SOS Méditerranée, bien articulée avec les passeurs et qui joue très bien son petit rôle de petit soldat de l’invasion migratoire en Europe a trouvé, l’an dernier, attention et subvention chez Hidalgo.
Les Parisiens seront ravis d’apprendre qu’ils ont versé 30 000 euros à cette douteuse entreprise. Sous la houlette de l’avocat Klugman, bien connu des milieux subventionnés et jamais en retard d’un procès contre ceux qui, selon lui et ses associations clientes, pensent mal et tiennent des propos politiquement incorrects, la ville a copieusement arrosé ces sinistres navires.
Refugees welcome ! Comme dirait Hidalgo avec son inimitable accent.
« Délibération affichée à l’Hôtel de Ville
et transmise au représentant de l’Etat
le 23 mars 2018
CONSEIL DE PARIS
Conseil Municipal
Extrait du registre des délibérations
——–
Séance des 20, 21 et 22 mars 2018
2018 DGRI 8
Subvention (30.000 euros) et convention avec l’association SOS MEDITERRANNEE pour
un programme de sauvetage en mer et de soins aux migrants

Patrick KLUGMAN, rapporteur.

————-
Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Vu le code général des collectivités territoriales
et notamment ses articles L.1115-1, L.2511-1 et
suivants ;
Vu le projet de délibération en date du 6 mars 2018
par lequel Mme la Maire de Paris lui propose
l’attribution d’une subvention à l’association SOS
MEDITERRANNEE ;
Sur le rapport présenté par M. Patrick KLUGMAN au nom de la 7e commission ;
Délibère
Article 1 : Mme la Maire de Paris est autorisée à signer avec l’association SOS MEDITERRANNEE la
convention dont le texte est joint à la présente délibération.
Article 2 : Une subvention d’un montant de 30.000 euros est attribuée à SOS MEDITERRANNEE au titre des aides d’urgences.
Article 3 : La dépense correspondante est imputée sur le budget de fonctionnement de la Ville de Paris au titre des relations internationales, exercice 2018 et suivants, sous réserve de décision de financement.
La Maire de Paris
Anne Hidalgo »
La Mairie de Paris a donc voté, en mars 2018, une subvention de 30 000 euros à l’#Aquarius et son ONG ‘SOS Méditerranée’ accusée de complicité avec les mafias de #passeurs et violant l’espace maritime libyen selon les autorités libyennes… pic.twitter.com/8VSzMi26mZ
— Kâplan (@KaplanBen_Fr) 29 juin 2018

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer