Lors du sommet d’Helsinki, le président russe Vladimir Poutine a proposé à son homologue états-unien Donald Trump de faire toute la lumière sur les soupçons d’ingérence dans la campagne électorale US de 2016. Il a proposé qu’une commission rogatoire états-unienne vienne interroger sur le sol russe les citoyens qu’elle suspecte d’ingérence, tandis qu’une commission russe irait aux Etats-Unis interroger des citoyens qu’elle suspecte d’être impliqués dans l’affaire Browder. La Russie estime que l’ensemble des (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire