Dans une lettre adressée au président de la Commission sénatoriale des Affaires étrangères, le secrétaire d’État Rex Tillerson dresse le bilan d’une réforme en cours de son ministère. Il informe le parlementaire de la suppression de 9 envoyés spéciaux —sur les 66 que comptait son département—, leur mission étant arrivée à terme. Sont maintenus les envoyés spéciaux pour les femmes dans le monde, la surveillance et le combat contre l’antisémitisme, la question des otages, la liberté religieuse internationale, (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire