Lors d’un entretien à la télévision Barrandov, le président de la République tchèque, Miloš Zeman, a indiqué avoir commandité un rapport de ses services de Renseignement sur l’allégation russe selon laquelle son pays aurait produit du Novichok. « Il faut en conclure que notre pays a produit et testé un [agent de la classe] Novichok, même si [il a été produit] seulement en petites quantités puis détruit (…) Il serait hypocrite de prétendre que ce n’est pas le cas (…) Il n’est pas nécessaire de mentir », (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire