Partager sur Facebook
Twitter
Google +
Jean-Luc Mélenchon le grand bourgeois qui semble s’ignorer, à moins qu’il ne soit un de ces Jourdain qui font du populisme révolutionnaire sans le savoir.
Jean-Luc Mélenchon est un personnage haut en couleur, surtout le rouge et qui plaît au petit peuple dit de gauche : envieux, jaloux, revendicatif, libertaire, mais détestant la Liberté. Le vrai peuple, il s’en moque totalement et d’ailleurs, il le résume sous le vocable « les gens », comme autrefois les criminels Robespierre et Marat disaient « les citoyens ».
C’est quoi « les gens » pour lui ? La définition est incertaine et nul journaliste ne lui en a encore demandé la signification. Toutefois, on peut sans trop se tromper affirmer que cette signification a plusieurs degrés puisqu’il y a des « gens » qui voyagent et d’autres jamais, faute de moyens. Des « gens » qui voyagent dans un certain luxe et d’autres en classe touriste ! Il y a même des « gens » proches de Jean-Luc Mélenchon, et donc proches de son discours « révolutionnaire », qui acceptent les degrés issus de classes ! Non pas de la classe sociale puisque ses amis ont les moyens, que leur offrent les contribuables, de voyager dans la même classe affaires que ledit révolutionnaire, en peau de lapin, qu’est Jean-Luc Mélenchon.

  Source: lagauchematuer.fr  

Voir sur la gauche m'a tuer