Lors de l’entretien que le président Poutine a accordé à son homologue français juste avant la finale de la Coupe du monde de football à Moscou, le 15 juillet 2018, le président Macron a admis que l’Occident avait perdu la guerre contre la Syrie. Il a alors évoque le souhait de son pays de mener une opération humanitaire en Syrie. Le détail de l’opération humanitaire jointe a été fixé lors d’une entretien téléphonique entre les deux chefs d’État, le 21 juillet. Jusqu’ici les actions humanitaires (…)

  Source: voltairenet.org  

Voir sur Le réseau Voltaire